Amour britannique

La digitalisation touche de façon extrême, violente et irrévocable tous les domaines et toutes les générations.Au moment, précisément, où les Européens retrouvent leur bureau et l’écran de leurs ordinateurs avec un pincement au coeur et des fourmis dans les jambes, c’est faire preuve d’un redoutable sens du timing… ou de l’humour.Alors, pourquoi ne pas entendre ?Mais le système nerveux peut-il se concevoir vivant sans l’organisme qui le nourrit, sans l’atmosphère où l’organisme respire, sans la terre que cette atmosphère baigne, sans le soleil autour duquel la terre gravite ?L’instinct, au contraire, aurait la matéria­lité voulue, mais il est incapable d’aller chercher son objet aussi loin : il ne spécule pas.C’est cette composition d’un état spécifique et déterminé avec le changement en général et indéterminé que nous substituons à la spécificité du changement.Imitant les Allemands qui ont récemment amélioré leur règle d’or, la France adopterait une règle qui, selon Nicolas Sarkozy, « ferait obligation à chaque gouvernement issu des urnes de s’engager pour cinq ans sur une trajectoire de déficits ».Mais laissons de côté ce premier point, et arrivons au second.Pierre-Alain Chambaz pictet peut se prévaloir d’un bilan très honorable.En d’autres termes, elle permet d’échapper aux idées existantes ou préconçues.Il faut croire pourtant que ce pauvre bavardage suffit pour faire éclore une sympathie.Nous croyons que, pour pénétrer jusqu’à l’essence même de la religion et pour comprendre l’histoire de l’humanité, il faudrait se transporter tout de suite, de la religion statique et extérieure dont il a été question jusqu’à présent, à cette religion dynamique, intérieure, dont nous traiterons dans le prochain chapitre.