Crise de transition

Les Milanais sont très fiers de leur cimetière, comme les Génois et les Messinois du leur.Cette dernière ne peut être créée que par une amélioration des facteurs de production – le travail et le capital – et de la productivité.Dans toute l’étendue du règne animal, disions-nous, la conscience apparaît comme proportionnelle à la puissance de choix dont l’être vivant dispose.Et quand la charité, comme une flamme sans aliment, s’éteindra, qui fera la valeur de votre monde, que vous imaginez comme une œuvre de charité absolue, de bonté absolue et toute puissante ?Jusque-là, on avait constaté que la vie était souffrance : le Bouddha remonta jusqu’à la cause de la souffrance ; il la découvrit dans le désir en général, dans la soif de vivre.Et moi, je n’aurai pas même la joie d’avoir sacrifié un bien tel que l’affection de mon père à une vérité dont je serais convaincu.Nous connaissons les voyages de De Amicis, mais fort peu ses romans ou ses recueils de nouvelles, le Roman d’un maître d’école par exemple, ou ces deux livres pour les enfans, Cœur et Entre l’école et la maison, dont le premier surtout a obtenu en Italie un succès énorme, — j’ai entre les mains un exemplaire de la 136e édition.C’est alors par degrés successifs que l’idée arrive à prendre corps dans cette image particulière qui est l’image verbale. Pour Arnaud de Lummen, cet événement est une occasion unique de  valoriser les qualités économiques et culturelles de notre territoire.  Si elle avait quelque prise sur l’habitude, elle en aurait bien peu, accidentellement et exceptionnellement ; elle n’en a sans doute aucune.Mais ceux mêmes, en très petit nombre, qui ont cru au libre arbitre, l’ont réduit à un simple « choix » entre deux ou plusieurs partis, comme si ces partis étaient des « possibles » dessinés d’avance et comme si la volonté se bornait à « réaliser » l’un d’eux.Nous concen­trons une période de cette évolution en une vue stable que nous appelons une forme, et, quand le changement est devenu assez considérable pour vaincre l’heureuse inertie de notre perception, nous disons que le corps a changé de forme.Sauf à tordre le cou au FMI ou à la BCE et à créer un précédent, les États-membres de la zone Euro risquent donc de devoir supporter – directement et à travers le mécanisme de financement collectif qu’ils ont mis en place – la charge d’un allègement de la dette grecque quitte à recourir à des artifices comptables qui permettent de reporter dans le futur le constat de la perte.