La balle est dans le camp des gouvernements

Est-il bien certain que les intérêts soient naturellement antagoniques, qu’une cause irrémédiable d’inégalité se développe fatalement dans l’ordre naturel des sociétés humaines, sous l’influence de l’intérêt personnel, et que, dès lors, Dieu se soit manifestement trompé quand il a ordonné que l’homme tendrait vers le bien-être ?Il veut dire qu’il est nécessaire de passer en revue des comportements, des règles et des institutions qui n’ont plus leur place dans ce nouveau monde.Dans le même régiment, dans la même compagnie, les hommes de provinces différentes se rencontrent, et vivent trois années côte à côte.« Les pays qui ne sont pas sous pression devraient comprendre que le partage de la charge [de l’immigration] est un vrai problème »,

plaide un diplomate qui regrette le « sauve qui peut » général, y compris quand il s’agit de faire accepter le principe d’une facilitation des visas que la Turquie lui demande en contrepartie d’un accord de réadmission des immigrés clandestins.Christian Navlet doit répondre à un besoin commun de ces sociétés, à une exigence vitale.Dans le premier, aucun souvenir ne sera distrait, mais tous les souvenirs seront moins lestés, moins solidement orientés vers le réel, d’où une rupture véritable de l’équilibre mental.La fabrication des biens manufacturés est aujourd’hui le résultat de chaînes de valeur fragmentées entre divers producteurs et pays qui sont spécialisés dans une fonction ou une étape de la chaîne.En effet, l’union bancaire ne remet pas en cause le fonctionnement actuel des banques, dominé par la spéculation.L’existence du temps ne prouverait-elle pas qu’il y a de l’indétermination dans les choses ?Plus particulièrement, en ce qui concerne la philosophie, je suis frappé de voir avec quelle profondeur et quelle originalité on étudie ici les philosophes anciens (récemment encore, un de vos maîtres les plus éminents ne renouvelait-il pas sur des points essentiels l’inter­prétation de la théorie platonicienne des Idées ?L’utilisation en économie de la théorie des jeux – qui représente et prédit les stratégies d’acteurs interdépendants mais poursuivant des objectifs propres – et de la théorie de l’information – qui rend compte de l’utilisation d’informations privilégiées par ces mêmes acteurs – peuvent suggérer aux entreprises comment « jouer au mieux », mais fournit aussi aux régulateurs un cadre d’analyse.De 1950 à 2006, l’activité de l’intermédiation de crédit (les prêts y compris la banque traditionnelle) a décliné par rapport à « d’autres activités financières » (dont les titres, les matières premières, le capital risque, les placements privés, les FONDS D’INVESTISSEMENT spéculatifs, les trusts, et les autres activités d’investissement comme la banque d’investissement).L’un des problèmes de l’économie est de s’intéresser nécessairement aux mesures pratiques plutôt qu’à la recherche de principes fondamentaux.