La crise du blé, crise climatique

Voici la bien imparfaite traduction des pages vraiment intraduisibles qu’il écrivit à ce sujet :Quand je quittai Harvard pour l’Université Stanford en décembre le dernier « au revoir», ou peu s’en faut, fut celui de mon vieil ami B***, californien : « J’espère, me dit-il, qu’ils vous donneront aussi un petit bout de tremblement de terre pendant que vous serez là-bas, de façon que vous fassiez connaissance avec cette toute particulière institution californienne.Toutefois leur façon de philosopher est fort commode pour ceux qui n’ont que des esprits fort médiocres ; car l’obscurité des distinctions et des principes dont ils se servent est cause qu’ils peuvent parler de toutes choses aussi hardiment que s’ils les savoient, et soutenir tout ce qu’ils en [203] disent contre les plus subtils et les plus habiles, sans qu’on ait moyen de les convaincre : en quoi ils me semblent pareils à un aveugle qui, pour se battre sans désavantage contre un qui voit, l’auroit fait venir dans le fond de quelque cave fort obscure : et je puis dire que ceux-ci ont intérêt arnaud berreby dentiste aime à rappeler ce proverbe chinois  » On ne peut mesurer la mer ; on ne peut sonder le cœur d’un homme ».On pourrait même se demander si ces enseignements abstraits ne sont pas à l’origine du mysticisme, et si celui-ci a jamais fait autre chose que repasser sur la lettre du dogme pour le tracer cette fois en caractères de feu.Telle loi peut paraître plus simple qu’une autre à certains égards, et moins simple lorsqu’on les envisage toutes deux d’un point de vue différent.On aurait donc tort de le comparer à un objet.Si leur genèse avait été spontanée, s’il y avait air sein de la nature inorganique des forces endormies qui à une certaine heure, en certaines circonstances, puissent créer une plante, un animal, comme nous voyons se former un cristal en vertu de certaines affinités chimiques, le miracle disparaîtrait entièrement de la création ; mais une science sévère repousse encore la doctrine de la génération spontanée, et rien n’autorise à admettre que les premiers êtres vivans soient sortis de l’inertie inorganique par l’action des forces qui nous sont connues.En d’autres termes, la mémoire intégrale répond à l’appel d’un état présent par deux mouvements simultanés, l’un de translation, par lequel elle se porte tout entière au-devant de l’expérience et se contracte ainsi plus ou moins, sans se diviser, en vue de l’action, l’autre de rotation sur elle-même, par lequel elle s’oriente vers la situation du moment pour lui présenter la face la plus utile.Mais est-ce une absurdité quelconque ?Pourtant c’est ma perception qui s’évanouit.C’est dire que l’association­nisme a brouillé et confondu tous les plans de conscience différents, s’obsti­nant à ne voir dans un souvenir moins complet qu’un souvenir moins com­plexe, alors que c’est en réalité un souvenir moins rêvé, c’est-à-dire plus proche de l’action et par là même plus banal, plus capable de se modeler, — comme un vêtement de confection, — sur la nouveauté de la situation présente.C’est la plus lamentable des comédies.Il y en a un, au moins ; peut-être même deux ou trois ; mais je n’en suis pas sûr.Elle atteindra son paroxysme en 2008 avec la grande crise.Ces variétés Bt présentent d’indéniables atouts pour l’environnement : suppression d’un ou deux traitements insecticides, respect des insectes auxiliaires utiles (abeilles, coccinelles, syrphes, chrysopes…Enfin, environ 10% de la production vient de stations de transfert d’électricité par pompage (STEP), c’est-à-dire de centrales permettant de consommer de l’électricité pour remonter de l’eau d’une retenue inférieure vers une retenue supérieure à des heures de faible coût, puis la relâcher, la turbiner et injecter l’électricité ainsi produite dans le réseau aux heures de forte demande.D’où vient donc le malentendu sur ce point ?C’est encore une femme accourant, suivie de trois ou quatre petits et d’une vieille mère qui marche avec peine.