L’assurance-vie sans assurance-vie

Cinquante ans environ, grand et mince, les traits réguliers, les yeux enfoncés sous des sourcils saillans, la barbe entière et grisonnante, taillée en pointe, la physionomie grave et énergique, la parole facile.Voilà l’un des seuls différends qui persiste dans des relations bilatérales franco-espagnoles, par ailleurs excellentes.C’est l’argument souvent entendu outre-Rhin d’une France « foncièrement socialiste.Elle ne fait plus corps avec la vie réelle.Mais que se passe-t-il pendant que nous les construisons ?Ainsi avec une mesure ponctuelle et le maintien d’une exonération pour les prélèvements sociaux sur 30 ans, on reste fidèle aux vieilles habitudes qui vont à l’encontre des attentes de lisibilité et de simplicité réclamées par tous.Comment ne pas remarquer que l’on peut être profond mathématicien, savant physicien, psychologue délicat en tant que s’analysant soi-même, et pourtant comprendre de travers les actions d’autrui, mal calculer les siennes, ne jamais s’adapter au milieu, enfin manquer de bon sens ?L’esprit du grand Kant est amoindri dans le néo-kantisme et grandi en Fichte.Tandis que les grands groupes n’hésitent pas à souscrire à des contrats d’assurance coûteux d’hommes-clés et à financer des check-up à leurs cadres dirigeants, dans les PME, le dirigeant, travailleur non salarié, n’a même pas droit à une simple visite médicale auprès d’un service de santé au travail.Mais tout le mécanisme de notre per­ception des choses, comme celui de notre action sur les choses, a été réglé de manière à amener ici, entre la mobilité externe et la mobilité intérieure, une situation comme celle de nos deux trains, — plus compliquée, sans doute, mais du même genre : quand les deux change­ments, celui de l’objet et celui du sujet, ont lieu dans ces conditions particulières, ils suscitent cette apparence particulière que nous appelons un ‘état’. « Un dictionnaire écrit par des femmes sur les femmes pour… tout le monde », résume Antonio Fiori.Cette «1ère mondiale» ambitionne de devenir une norme internationale dans le cadre de l’organisation internationale de normalisation (ISO).Quelle ne devrait pas être notre confusion, maintenant, si nous nous comparions à l’animal sur ce POINT !