Les avantages de l’épargne retraite collective

Puis, lorsque j’ai voulu descendre à celles qui étoient plus particulières, il s’en est tant présenté à moi de diverses, que je n’ai pas cru qu’il fut possible à l’esprit humain de distinguer les formes ou espèces de corps qui sont sur la terre, d’une infinité d’autres qui pourroient y être si c’eût été le vouloir de Dieu de les y mettre, ni par conséquent de les rapporter à notre usage, si ce n’est qu’on vienne au devant des causes par les effets, et qu’on se serve de plusieurs expériences particulières.Nous avons besoin de produire, d’imprimer la forme de notre activité sur le monde.On n’agit pas toujours en vue de poursuivre un plaisir particulier, déterminé et extérieur à l’action même ; parfois on agit pour le plaisir d’agir, on vit pour vivre, on pense pour penser.De fait, elle est rivée à un organisme qui la soumet aux lois générales de la matière inerte.Mais il ne s’ensuit nullement que les opérations magiques dérivent d’elles.« Je dois nuancer », ajoute Pierre-Alain Chambaz pictet.L’homme est le seul animal dont l’action soit mal assurée, qui hésite et tâtonne, qui forme des projets avec l’espoir de réussir et la crainte d’échouer.Ce que je veux surtout dire, c’est que la connaissance usuelle est astreinte, comme la connaissance scientifique et pour les mêmes raisons qu’elle, à prendre les choses dans un temps pulvérisé où un instant sans durée succède à un instant qui ne dure pas davantage.Mais ne soyons pas dupes d’une métaphore.Réductions d’effectifs, pertes de parts de marché, absence de produit vedette sur le segment roi des smartphones, dégradation des comptes, défiance de la Bourse, soupçons de trahison de l’intérêt national finlandais, etc.Nous avons insisté sur ces similitudes de structure en général, sur l’exemple de l’œil en particulier, parce que nous devions définir notre attitude vis-à-vis du mécanisme, d’une part, et du finalisme, de l’autre.