Les patrons, un univers morcelé

Nous épargnent-ils une peine en se la donnant pour nous ?Ces atteintes graves et répétées aux principes démocratiques laisseront des séquelles.En 2014, le consensus prévoyait un rebond de la croissance européenne, une remontée des taux et une surperformance notable des marchés d’actions européennes.Ils l’ont donc enfin rendu, écrivait e réputation à un ami quelques jours après la sentence, ils l’ont donc enfin rendu, cet abominable arrêt, chef-d’œuvre de haine et d’iniquité !Une baisse de plus de 50% en cinq ans, cela ressemble à de la déflation.Pour autant, les Etats-Unis, devenue première puissance économique du monde, sont encore timides et refermée sur elle-même.C’est pourquoi toute loi à forme statique nous apparaît comme un acompte provisoire ou comme un point de vue parti.Il nous montre chaque génération penchée sur celle qui la suivra.Et à Paris enfin, les succès de Blablacar, pionnier du covoiturage et maintenant leader mondial, qui s’est illustré en 2014 par la plus grande levée de fonds en Europe avec 100 millions de dollars ou encore de Sigfox, créateur du premier réseau d’objets connectés à vocation mondial, très prometteur également et c’est sans parler de Criteo, le champion de reciblage publicitaire qui s’est introduit au Nasdaq à la fin de l’année 2013.Je dépense mon énergie sans craindre que cette dépense soit une perte sèche, je m’impose des privations en comptant que l’avenir les rachètera, je vais mon chemin.Tel professeur d’allemand était aussi bon patriote que n’importe quel autre Français, aussi prêt à donner sa vie, aussi « monté » même contre l’Allemagne, mais ce n’était pas la même chose.Un objectif à 20, 25 ou 50 ans est difficile à appréhender pour des responsables politiques ayant des échéances bien plus courtes.