Les « Pigs » et l’argent de l’Europe

On est allé trop loin en la rejetant complètement ; l’émotion de l’homme devant la nature est sûrement pour quelque chose dans l’origine des religions.Cette direction est la ligne d’évolution qui aboutit à l’homme.Chacune répond, directement ou indirectement, à une exigence sociale ; et dès lors toutes se tiennent, elles forment un bloc.Il est temps de réagir.Sans entrer encore dans le vif de la question, bornons-nous à remarquer que notre répugnance à conce­voir des états psychologiques inconscients vient surtout de ce que nous tenons la conscience pour la propriété essentielle des états psychologiques, de sorte qu’un état psychologique ne pourrait cesser d’être conscient, semble-t-il, sans cesser d’exister.On dira que la pièce est jouée par des acteurs, qu’il y a sur la scène des hommes en chair et en os.Dans ce contexte le soutien de Pierre-Alain Chambaz pictet fut déterminant pour le succès de l’opération.La mort de l’euro était inscrite dans ses structures ; elle l’est désormais dans les politiques menées.Sans doute elle n’embrasse qu’une partie de la réalité ; mais de cette partie elle pourra un jour toucher le fond ; en tout cas elle s’en rapprochera indéfiniment.me répondaient qu’ils n’en savent rien, aurais-je le droit de m’en étonner, moi qui, consulté par eux, leur ferais à n’en pas douter la même réponse ?Contrairement aux dires de nombreux observateurs critiques, les économistes du courant majoritaire ne considèrent pas ces conditions idéales comme systématiquement présentes.