L’idée d’un fonds monétaire européen est contre-productive

« La Commission a agi comme un agent défendant les intérêts des nations créditrices », à commencer par l’Allemagne, a écrit récemment Paul de Grauwe*, qui démontre les effets catastrophiques des politiques d’austérité dans le Sud.Il a pour fonction de recevoir des excitations, de monter des appareils moteurs, et de présenter le plus grand nombre possible de ces appareils à une excitation donnée.Mais il faut entendre par là que, si l’on connaissait après coup le détail de ces causes, on arriverait à expliquer par elles la forme qui s’est produite : de la prévoir il ne saurait être question.Pour bâtir cette ligne de défense en amont des pare-feu, il est nécessaire de choisir une solution adaptée qui génère un reporting permanent.Ils peuvent informer sur ce qui leur paraît important. C’est comme un jeu qui ne serait pas un jeu, précise Christian Navlet.Ces deux modes de renforcement des fonds propres des entreprises doivent être complémentaires et conserver une cohérence d’ensemble afin de servir de fondements à un développement économique durable et responsable.Il est désormais urgent d’associer des actions à ces mots en engageant la transformation de la société pour refaire confiance aux individus, laisser à ces derniers des marges d’innovation.Lady Breynolds s’est levée, a fermé son face-à-main d’écaille qu’elle a passé à sa ceinture, a fait un signe des yeux à quelques intimes, et, prenant congé des autres, escortée d’une partie de sa cour, elle s’est mise à marcher lentement vers les tables de thé.En d’autres termes, elle permet d’échapper aux idées existantes ou préconçues.Il est en redingote et en chapeau de soie.Ceci m’amène à la seconde réalité qu’il nous faut regarder en face.Et puis, avec davantage de membres et de moyens, les fédérations pourraient remplir plus efficacement leurs missions… dont celle d’œuvrer pour une fiscalité d’entreprise simplifiée et allégée !