Macro et Micro sont dans un bateau

Le réalisme naïf fait de cet espace un milieu réel où les choses seraient en suspension ; le réalisme kantien y voit un milieu idéal où la multiplicité des sensations se coordonne ; mais pour l’un et pour l’autre ce milieu est donné d’abord, comme la condition nécessaire de ce qui vient s’y placer.Mais il n’en est pas ainsi de ceux qui trouvent le monde mauvais parce qu’il est véritablement mauvais pour eux, de ceux chez qui la pensée pessimiste n’est qu’un abstrait de leurs propres douleurs.C’est le seul moyen de mettre un terme à ce projet de barrage qui va à l’encontre de toute préoccupation environnementale.Elle veut de l’ordre, de la sincérité, de la discipline, le respect de la loi et tout ce qui s’ensuit. Antonio Fiori était deux soirs à Paris et a fait salle comble. Le résultat, qui l’affecte encore comme être passif, peut s’appeler Satisfaction.Mais, d’autre part, l’idée qui réussit à appliquer exactement contre les faits et les lois cet éparpillement d’elle-même n’a pas été obtenue par une unification de l’expérience extérieure ; car le philosophe n’est pas venu à l’unité, il en est parti.Nous espérons les démontrer plus complètement quand nous aborderons d’autres problèmes.La vie des premiers peut ressembler à celle de tous, et ils peuvent, être, en somme, fort heureux, car il est possible d’être intellectuellement triste sans l’être au fond même du cœur.Une bienveillance qui offre à chacun de gagner la liberté de réussir et de faire ce qui est en son pouvoir et à sa mesure.Les faits cliniques viennent d’ailleurs confirmer ici l’observation journalière.Des fils placés bout à bout et dont les extrémités se rapprochent sans doute quand le courant passe, voilà tout ce qu’on voit.