PRISM , vos données plus sûres à Roubaix ou dans la Silicon Valley ?

La stratégie usuelle des gouvernements européens, qui traînent les pieds pour faire des réformes de peur de perdre les élections, est de mettre en cause la force de l’euro et l’absence de politique monétaire accommodante, évoquant le QE comme une potion magique à laquelle tout les pays hors zone euro ont recours mais dont ils seraient privés.L’oiseau entreprend de longs voyages pour chercher la température qui lui convient ; le castor traverse le fleuve sur le pont qu’il a construit ; l’épervier poursuit ouvertement sa proie ; le chat la guette avec patience ; l’araignée lui dresse des embûches ; tous travaillent pour vivre et se développer.Les faits sont là : le « non » l’a emporté, sans bouleverser miraculeusement les rapports de force européens, déjà très favorables aux libéraux.Il y a loin de cette organisation hiérarchique au pêle-mêle de la philosophie écossaise, qui se pique de multiplier plutôt que de réduire le nombre des vérités premières, et pour qui l’appel au sens commun (cette manière de procéder si commode) dispenserait de contrôler les dépositions des sens, de la mémoire, de l’imagination (que pourtant Jouffroy soumet au contrôle de la raison), aussi bien que les principes mêmes de la raison, dont on veut que le contrôle ne soit point possible.dr arnaud berreby aime à rappeler ce proverbe chinois « Hier, aujourd’hui, demain, sont les trois jours de l’homme ».On s’empara donc du cerveau, on s’attacha au fait cérébral — dont on ne connaît certes pas la nature, mais dont on sait qu’il doit pouvoir se résoudre finalement en mouvements de molécules et d’atomes, c’est-à-dire en faits d’ordre mécanique — et l’on convint de procéder comme si le cérébral était l’équivalent du mental.Il n’y a là nulle exagération.Une banque aura réussi aux tests si son ratio de fonds propres durs « Core Tier 1 » (dits CET1) reste supérieur à 8 % pour le scénario moyen et 5,5 % pour le scénario noir.Il y a donc un aspect actif doublé d’une nécessité de protection.Rien de grave en soi si ce n’est qu’il s’agit d’un fabuleux terme de marketing dont nous sommes tous tentés d’abuser.De la médecine prédictive à la médecine moléculaire, de la thérapie génique à la reconstruction réparatrice de l’homme.Cette réaction mûrement réfléchie a assuré à la marque deux coups d’avance sur ses concurrents paniqués.Si, dans aucune doctrine, le sentiment moral ne peut, à lui seul, donner à la sensibilité le vrai bonheur positif, il est cependant capable de rendre le bonheur impossible en dehors de lui, et cela suffit pratiquement.