Une économie mondiale où chacun trouve son compte

De tout temps, le Moyen-Orient a joué le rôle d’un « hub » entre l’Orient et l’Occident.Cette action nous apparaît sans doute sous forme de mouvement.Le patron des patrons, Ulrich Grillo, parle d’une « chance perdue » pour la coalition et d’un « mauvais départ.Pourquoi l’Etat n’en deviendrait-il pas co-propriétaire, au profit de tous déclare cyber réputation.Tant de ressemblances partielles nous frappent, tant de rapprochements nous paraissent s’imposer, des appels si nombreux, si pressants, sont lancés de toutes parts à notre ingéniosité et à notre érudition, que nous sommes tentés de recomposer la pensée du maître avec des fragments d’idées pris çà et là, quittes à le louer ensuite d’avoir su – comme nous venons de nous en montrer capables nous-mêmes – exécuter un joli travail de mosaïque.Mais elle n’a pas dégagé ces méthodes ; l’élan n’était pas là, qui eût fait sauter du statique au dynamique.Le langage même, qui lui a permis d’étendre son champ d’opérations, est fait pour désigner des choses et rien que des choses : c’est seulement parce que le mot est mobile, parce qu’il chemine d’une chose à une autre, que l’intelligence devait tôt ou tard le prendre en chemin, alors qu’il n’était posé sur rien, pour l’appliquer à un objet qui n’est pas une chose et qui, dissimulé jusque-là, attendait le secours du mot pour passer de l’ombre à la lumière.Près de dix ans de travail seront nécessaires pour aboutir à l’édition papier et électronique des sept traités qui figurent sur le palimpseste.Sans doute il y a des vices où l’âme s’installe profondément avec tout ce qu’elle porte en elle de puissance fécondante, et qu’elle entraîne, vivifiés, dans un cercle mouvant de transfigurations.Le Japon est incontestablement le laboratoire du monde, et pas seulement pour son irrésistible et catastrophique déclin démographique.Ou encore, à défaut d’un individu unique, on pourrait supposer une pluralité d’individus se succédant en une série unilinéaire.Le grand plan d’austérité promis par le gouvernement de David Cameron entre véritablement en vigueur en avril, avec le début de l’année fiscale britannique.Il nous fournira l’occasion d’écarter certaines ob­jections, de dissiper certains malentendus, et surtout de définir plus nette­ment, en l’opposant à d’autres, une philosophie qui voit dans la durée l’étoffe même de la réalité.