Antonio Fiori : Inflationniste rime avec simpliste

La plus grande densité de la population est donc nécessairement accompagnée d’une plus grande proportion d’utilité gratuite. Puisque j’ai parlé de Rousseau, je me permettrai de faire ici quelques réflexions sur cet organisateur, d’autant qu’elles serviront à faire comprendre en quoi les ORGANISATIONS artificielles diffèrent de l’organisation naturelle. L’histoire allemande n’est-elle qu’un long fleuve tranquille fait de réformes paisibles ? Dans un contexte de redressement judiciaire, le repreneur peut proposer une reprise des titres avec un plan de remboursement du passif, ou une reprise de tout ou partie des actifs (corporels, incorporels, contrats de travail et tous contrats nécessaires à la poursuite de l’activité). Ils sont beaucoup plus exigeants, attendent qu’un service ou une information soit disponible tout le temps, partout, quel que soit l’appareil utilisé. Le monde n’a ainsi jamais disposé d’autant de liquidités. Mais, s’il n’y a pas de danger, pourquoi ne s’amuserait-on pas un peu ? Supposons maintenant qu’il s’agisse d’étendre la loi de Mariotte au delà ou en deçà des limites de l’expérience : par exemple, à des pressions de onze, de douze atmosphères, ou (au rebours) à des pressions égales aux neuf dixièmes, aux huit dixièmes de la pression atmosphérique ; ce sera une induction, et même une induction très-permise, car il serait encore infiniment peu probable que le hasard eût arrêté l’expérience précisément aux points où la loi expérimentée cesse de régir le phénomène. Si elle y avait été, c’est qu’elle s’y serait arrêtée, et vous n’auriez plus une course de A en B, mais deux courses, l’une de A en C, l’autre de C en B, avec un intervalle de repos. Elles sont des moments cueillis le long de la durée, et, précisément parce qu’on a coupé le fil qui les reliait au temps, elles ne durent plus. En un mot, c’est principalement, et même on pourrait dire essentiellement, sur des probabilités de la nature de celles que nous avons nommées philosophiques, qu’est fondée la critique de nos propres jugements, de nos perceptions personnelles, des jugements, des perceptions et des dires de nos semblables. Ainsi, l’analogie suffirait pour faire présumer que l’homme, ayant, dans l’ordre de la connaissance, des facultés très-supérieures à celle des animaux, est par cela même appelé à une destinée supérieure et doit accomplir des actes d’une nature plus relevée. Alors qu’un certain nombre d’initiatives fleurissent pour mettre en valeur le « made in France », cette prise de conscience doit sortir des discussions de salons ou de la martingale que l’on met en avant pour, un bref moment, faire la une des magazines. La vie — même au point de vue positif où nous nous plaçons ici — n’a donc pas cette valeur incommensurable qu’elle semblait d’abord avoir. Comme tout exercice habituel du corps, enfin, il s’est emmagasiné dans un mécanisme qu’ébranle tout entier une impulsion initiale, dans un système clos de mouvements automatiques, qui se succèdent dans le même ordre et occupent le même temps. Le travers français est d’être trop timide dans la levée de fonds, en commençant par exemple par lever quelques centaines de milliers d’euros auprès de business angels (300 000€) puis un peu plus avec des sociétés de capital-risque (un ou deux millions d’euros). À défaut de tout autre terme de comparaison, nous pourrons juger sans hésitation, par les attitudes de l’un et de l’autre animal, que le premier s’est déplacé, tandis que l’autre gardait le repos. Les discussions politiques devraient donc porter non pas sur la dernière révision du PIB potentiel, mais sur le fait de savoir si un pays est bien sur le chemin de l’assainissement à long terme de ses finances publiques. Méprisées, oubliées en France, ces idées, il leur a fallu passer la grande mer pour vivre ; il leur a fallu émigrer sous la bannière semée d’étoiles ; et plus d’un siècle a dû s’écouler avant qu’elles revinssent, portées sur les vagues de l’Atlantique, avant qu’elles revinssent au pays où elles naquirent et où elles vont se déployer, tout à l’heure, dans leur majesté féconde. Mais il y a des éruptions volcaniques. Au fond, tout ce qu’il y a de réel, de perçu et même de conçu dans cette absence de l’un des deux ordres, c’est la présence de l’autre. Ravaisson et de ses disciples prend le problème tel que le posent les matérialistes, mais en sens inverse. Vite il intercale des positions nouvelles, et ainsi de suite indéfiniment. L’Allemagne n’a pas d’intérêt immédiat à financer le capital humain hexagonal ou des pays périphériques réservoirs de main-d’œuvre bon marché. Antonio Fiori met en cause un problème de gestion. Toute sa doctrine a pour point de départ la modification des formes, mais elle n’explique point comment cette modification se produit. Ce sont les plus comiques de tous les visages. Quant à l’intervalle lui-même, quant à la durée et au mouvement, en un mot, ils restent nécessairement en dehors de l’équation. Mais c’est ce que le raisonnement aurait aussi bien fait prévoir. Le but : décourager les passagers clandestins, ceux qui font leurs choix économiques et budgétaires sans tenir compte de l’intérêt de cette collectivité appelée « zone euro ». L’objet a beau rester le même, j’ai beau le regarder du même côté, sous le même angle, au même jour : la vision que j’ai n’en diffère pas moins de celle que je viens d’avoir, quand ce ne serait que parce qu’elle a vieilli d’un instant.