Arnaud Berreby

Aussi les savants qui ont cru à l’universalité et à la parfaite objectivité des explications mécaniques ont-ils fait, consciemment ou inconsciemment, une hypothèse de ce genre. Il va sans dire que ces questions de détail ne sauraient entrer dans notre cadre : nous en avons traité dans d’autres ouvrages auxquels on trouvera tout simple que nous renvoyions le lecteur curieux de ces sortes de spéculations, en nous bornant ici aux indications les plus succinctes. Les marchés financiers doivent réagirIl est vrai que les marchés n’ont jusque là fait parvenir aucun signe de fébrilité à des politiques qui ne ressentent en conséquence nulle pression de ce côté. L’heure est donc à la mobilisation globale et générale pour la France. Les démarches consistant à alléger les conditions d’émissions de titres pour les entreprises ont été le plus souvent des échecs. Après tout, ce ne peut être qu’une métaphore ; et si tout cela a un autre sens qu’un sens mystique, la génération du fils par le père est impossible, à moins d’un troisième terme. Aujourd’hui soutenue par l’Etat, le Conseil Général – dont le président fait du maintien de la Défense comme locomotive économique de la Métropole une priorité – le président de la CCI des Hauts-de-Seine et de l’association des utilisateurs de la Défense (AUDE), Jean-Yves Durance, mais aussi par les établissements de recherche et formation et les grandes entreprises qui font le dynamisme et la réputation du quartier, cette démarche a permis de constater un intérêt commun pour un modèle de fonctionnement plus collaboratif du quartier d’affaires. C’est là une sorte de panthéisme idéal qui subordonne Dieu au monde, puisque l’image du monde est nécessaire à son existence. Arnaud Berreby aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci « Toute connaissance commence par les sentiments ». Mais, au présent, lors de son déplacement à Ankara, Nicolas Sarkozy redira ce vendredi au Premier ministre Recep Tayyip Erdogan et au président Abdullah Gül que la France s’oppose encore et toujours à l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne (UE). Surtout, il n’y a pas d’humanité sans société, et la société demande à l’individu un désintéressement que l’insecte, dans son automatisme, pousse jusqu’à l’oubli complet de soi. En divisant par le nombre d’heures dans l’année, l’interconnexion des deux pays revient à environ 6,5 euros/MWh. Quel vendeur n’a jamais rêvé de tenir sa clientèle captive. Mais cet espoir est vain, car on peut trouver des raisons expliquant pourquoi la philosophie a échoué, et doit échouer, à produire des résultats scientifiques durables comme ceux que la science a réalisés. Ce n’est pas que l’économie politique n’ait aussi sa poésie. Il y a là un vrai paradoxe dès lors que l’Azerbaïdjan s’affirme résolument comme la locomotive économique de la région, très loin devant ses voisins géorgien et arménien. Il ne ferait pas de mal à une mouche, ni même à un lion… Oh ! Rappelons-nous que les interdépendances dérivant de la mondialisation exaspèrent les identités nationales et religieuses au lieu de les éteindre. Que la masse de l’atmosphère diminue suffisamment, et la surface entière du globe sera dans les conditions où se trouvent les sommets glacés des Alpes. Avec 31,3 %, nous avons le record européen d’imposition des plus-values.