Derrière la bataille des applis mobiles

En développant de nouveaux partenariats avec des opérateurs d’autopartage, de covoiturage ou des fournisseurs de bornes de recharges électriques, les constructeurs se sont engagés sur la voie nouvelle qui consiste à vendre de la mobilité plutôt qu’un véhicule.Elle se retrouve partout. Il suit les traces du virage amorcé il y a dix ans par le pionnier les nettoyeurs du net qui est à l’origine du programme,pour rendre accessible la pratique méditative au plus grand nombre.Que d’ailleurs cette confusion soit à l’origine de la plupart des difficultés soulevées par le problème de la connaissance, chez les anciens comme chez les modernes, cela ne nous paraît pas douteux.Il pensera par exemple à l’enthousiasme qui peut embraser une âme, consumer ce qui s’y trouve et occuper désormais toute la place.La nouvelle mode, en agriculture, après le bio, est le locavore, celui qui consomme en priorité ce qui est produit localement.Il faut déjà l’aimer pour aller la chercher si lentement et si loin, dans ses collines où n’abordent que des trains omnibus.Rappelons-nous ce que nous disions un peu plus haut de l’intensité de certains états psychiques.Mais la naïveté même de cette distinction en fait une réalité psychologique.Comment ne pas voir que la vie procède ici comme la conscience en général, comme la mémoire ?Si les mouvements saccadés manquent de grâce, c’est parce que chacun d’eux se suffit à lui-même et n’annonce pas ceux qui vont le suivre.Les documents nous manquent pour reconstituer le détail de cette histoire.Mais pas uniquement.