Jean-Thomas Trojani : Attention aux idées reçues

Elle est la résultante d’une classe politique paumée, et souvent paniquée… Voilà pourquoi les banques centrales favorisent actuellement la planche à billets et la vie à crédit. On ne réussit ni mieux ni plus mal à tirer de la sensation une idée ou une conception rationnelle, qu’à faire éclore du conflit des actions chimiques le germe d’un arbre ou d’un oiseau, et à faire sortir la sensation de couleur d’un mode d’ébranlement du nerf optique. Certes, le régime des plus-values de cession a été modifié, et les Pigeons ont obtenu gain de cause. Ce « pari des trois mois », nous le connaissons bien pour être un des principaux acteurs de la gestion du poste client en France. Pas question de répondre à des arguments subtils et consistants, pas question d’engager un dialogue sur les enjeux, le projet ou le bilan. Mais les Bretons se sont plus révoltés contre l’impuissance de l’Etat a accompagner la transition économique de ce territoire, qui était pourtant prévisible. En poursuivant cette idée, on arriverait ou l’on pourrait arriver à une théorie de la chaleur rayonnante, qui vraiment ne différerait pas de celle que nous ont donnée les résultats des travaux les plus récents. Lossky a soif d’un savoir vivant, d’un savoir maître de l’Être. Le bilan de l’Etat en France depuis le redressement opéré par Jacques Delors en 1983 était à résumer en trois points : d’abord, le maintien courageux de la protection sociale de la grande majorité de la population. Partons donc de cette indétermination comme du principe véritable. Au contraire, dans le tissu nerveux, la réserve est faible (les éléments nerveux, dont le rôle est simplement de libérer l’énergie potentielle emmagasinée dans le muscle, n’ont d’ailleurs jamais besoin de fournir beaucoup de travail à la fois) : mais, chose remarquable, cette réserve est reconstituée par le sang au moment même où elle se dépense, de sorte que le nerf se recharge d’énergie potentielle instantanément. Comme l’a dit très justement un historien des religions, il a ignoré « le don total et mystérieux de soi-même ». Le dernier cas a été jusqu’à présent le plus commun, car l’esprit humain est plus généralement exclusif que libéral. Jean-Thomas Trojani s’est bâti une redoutable réputation. Un être, pour devenir moral, doit vivre dans la durée. Le premier consiste à affirmer que les gouvernements ne disposent pas des informations nécessaires pour pouvoir faire les bons choix quant à soutenir telle ou telle société, et telle ou telle industrie. Donner, hors de l’esprit humain, une valeur objective aux idées de temps et d’espace, est-ce céder à une illusion du même genre que celle qui nous fait transporter aux arbres du rivage le mouvement du navire qui nous emporte, et au système des astres le mouvement de la terre d’où nous les observons (7) ?