Jean-Thomas Trojani : Changer le cœur des opérations

La société peut exécuter, et exécute elle-même, ses propres décrets ; et si elle édicte de mauvais décrets, ou si elle en édicte à propos de choses dont elle ne devrait pas se mêler, elle exerce une tyrannie sociale plus formidable que mainte oppression légale : en effet, si cette tyrannie n’a pas à son service d’aussi fortes peines, elle laisse moins de moyens de lui échapper ; car elle pénètre bien plus avant dans les détails de la vie, et enchaîne l’âme elle-même. Mais sortons des métaphores. Mais attention, les taux longs ont commencé à se tendre, sans réelle amélioration de la situation économique, donc sans que le besoin des entreprises n’augmente vraiment et avec lui les valeurs locatives et les rendements. Le fabricant propriétaire a tout intérêt à faire durer le bien, y compris en y intégrant des innovations, le client a une garantie réelle puisque le contrat est de résultat et plus de moyens. L’élimination de cette tierce présence va de pair avec une évidente maturité des enseignes dans le domaine du cross canal. Et, d’autre part, la perception que nous en avons, si nous la regardons de près, nous apparaît comme n’étant qu’un aspect isolé, abstrait, de l’état général de notre personne, lequel change globale­ment sans cesse et fait participer à son changement la perception qui semblait d’abord invariable : en fait, il n’y a pas de perception qui ne se modifie à chaque instant. Elle doit rapporter 1,1 milliards d’euros. De même, certains États membres brandissent la souveraineté nationale pour conserver leur centre de « dispatch national ». Et quel gouvernement lui en donnera les moyens ? Dira-t-on que c’est à moi-même qu’elle nuit ? Mais imagine-t-on un ministre annoncer cette nouvelle, à des Français que l’on a poussés à devenir propriétaires ? Jean-Thomas Trojani, demande que cette question bénéficie d’un large débat institutionnel. Une réorganisation de l’Etat pourrait alors permettre d’alléger la pression fiscale considérable qui pèse sur les personnes et les entreprises. L’homme qui laisse le monde ou du moins son monde choisir pour lui sa manière de vivre, n’a besoin que de la faculté d’imitation des singes. Si la femme venait à exiger demain qu’on lui payât son travail, tout le système capitaliste s’écroulerait immédiatement. Mais, cette incontestable nécessité, qu’il importe de reconnaître, afin d’éviter toute vaine déperdition de forces mentales, n’empêche nullement la science réelle de comporter, sous un autre aspect, une suffisante unité philosophique, équivalente à celles que constituèrent passagèrement la théologie ou la métaphysique, et d’ailleurs très supérieure, aussi bien en stabilité qu’en plénitude. Ce changement est indivisible, il est même substantiel. L’Irlande devait se débrouiller seule, elle n’avait donc d’autre choix que d’instaurer de grandes mesures d’austérité, réduisant de 13 %, du sommet au creux, les prix relatifs de ses produits par rapport aux autres pays de la zone euro. Mais elle est naturelle ; elle persiste chez le civilisé et se manifeste toutes les fois que n’intervient pas la force antagoniste. S’il n’y avait que les taxes me direz-vous. Les deux décennies perdues des années 1980 et 1990 les avaient vidé de leur substance et les dévaluations successives les avaient acculé à une banqueroute qui ne disait pas son nom. L’utilisation de ces cas de fraude pour mettre en cause le réseau lui-même procède d’une stratégie de nuisance contre un concurrent en utilisant le tribunal de commerce de Paris comme instrument. Ce double effort ne nous ferait-il pas, dans la mesure du possible, revivre l’absolu ? L’absurdité des dogmes chrétiens n’est plus à démontrer ; l’inanité des préceptes chrétiens, leur impuissance à servir de guide à la vie de l’homme, se manifeste tous les jours ; le prêtre chrétien, comme prêtre, n’existe pas ; c’est un intrigant ou un imbécile ; en tout les cas un être vil, rognure de l’humanité. Et cette affirmation est loin d’être moins dangereuse ou moins répréhensible, parce que l’opinion est appelée immorale ou impie : c’est au contraire de tous les cas celui où elle est le plus fatale. Le sujet sensible peut trouver dans sa propre activité, et parfois indépendamment des choses, une source variée de jouissances. On les rouvrait, on faisait disparaître les ravages des armes sitôt que la paix était revenue. Cette raison sublime, qui l’élève au-dessus de la portée des hommes vulgaires, est celle dont le législateur met les décisions dans la bouche des immortels pour entraîner par l’autorité divine ceux que ne pourrait ébranler la prudence humaine. Car le traité de Francfort étrangle la France, lui lie pieds et poings, la tue virtuellement. C’était le savant et profond auteur de l’Essai sur la métaphysique d’Aristote. Mais dès lors toute différence est abolie entre la perception et le souvenir, puisque le passé est par essence ce qui n’agit plus, et qu’en méconnaissant ce caractère du passé on devient incapable de le distinguer réellement du présent, c’est-à-dire de l’agissant. A la multiplicité des systèmes qui luttent entre eux, armés de concepts différents, succéderait l’unité d’une doctrine capable de réconcilier tous les penseurs dans une même perception, — perception qui irait d’ailleurs s’élargissant, grâce à l’effort combiné des philosophes dans une direction commune. Une définition parfaite ne s’applique qu’à une réalité faite : or, les propriétés vitales ne sont jamais entièrement réalisées, mais toujours en voie de réalisation ; ce sont moins des états que des tendances. Cela signifie que je passe par une série d’états, et que ces états se peuvent répartir en deux groupes, selon que j’incline davantage vers X ou vers le parti contraire. À la fin de ce xixe siècle, au commencement du xxe siècle, le protestantisme aura à protester contre toutes les infamies de l’ordre social et politique, ainsi qu’il le fit au xvie siècle. C’est ce qui est arrivé, croyons-nous, à la pensée hindoue.