Jean-Thomas Trojani : Dialogue social , de l’audace, encore de l’audace, et toujours de l’audace !

Mais la perception des saveurs ne porte avec elle aucune lumière sur la nature de l’action chimique ou moléculaire : c’est une affection du sujet sentant, laquelle ne donne aucune représentation, ni n’implique aucune connaissance de l’objet senti. Enfin, si en 2012 les femmes passaient moins de temps en ligne que les hommes, leur temps de consultation progresse plus vite et l’écart tend à se resserrer selon Médiamétrie (La fréquentation média et les loisirs numériques au féminin, avril 2013). Tout s’obscurcit au contraire, et les problèmes se multiplient, si l’on prétend aller, avec les théoriciens, du centre à la périphérie. Si elle doit son origine à la guerre, elle croira et fera croire à des vertus militaires qui seraient chez elle congénitales, qui se transmettraient héréditairement. Les plus fortes destructions de capacité industrielle ont eu lieu au sud. C’était -et c’est encore pour beaucoup d’économistes – le scénario le plus crédible et le moins dangereux. À la vérité nue, notre élu préfère une espèce de théorie du complot. Il n’y avait, pensait-il, de positif, c’est-à-dire d’avéré, que ce qui tombe sous les sens physiques, et dont il ne s’agissait que de connaître les rapports constants de simultanéité ou de succession pour en tirer parti dans la conduite de la vie. Et l’impression du comique se produira dès que nous aurons le sentiment net de cette superposition. Ces sortes d’épopées se conçoivent également quand tout est nouveau, et que humain a tout à faire par ses propres forces, et quand, soutenu par la foi dans une autorité, il se persuade que son effort doit tendre uniquement à coordonner ses croyances. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois « Si le ciel vous jette une datte, ouvrez la bouche ».