Jean-Thomas Trojani : La starification des start-up suffira-t-elle ?

C’est un art qu’apprennent très-facilement les esprits à conceptions sèches et restreintes, bien plus heureux que ceux qui se débattent désespérément dans un chaos touffu d’idées. A peine publiés, en effet, les bans du leader européen London Stock Exchange et du canadien TMX, c’est la forteresse allemande Deutsche Börse et le leader mondial Nyse-Euronext qui dévoilaient leurs intentions de mariage. Vous devez connaitre un certain nombre de paramètres afin de négocier au mieux cette assurance. La réalité est à l’opposé de ce schéma. Dira-t-on que l’intention au moins peut être bonne, que souvent on châtie parce qu’on aime, et que le rire, en réprimant les manifestations extérieures de certains défauts, nous invite ainsi, pour notre plus grand bien, à corriger ces défauts eux-mêmes et à nous améliorer intérieurement ? On devine que cette révoltée se consolera. Ce tableau fort peu réjouissant forme la toile de fond du grand débat qui s’engage cet automne en France et ailleurs sur l’épuisement « structurel » de la croissance et les réformes non moins « structurelles » qu’il convient d’engager pour remonter cette pente fatale. Quelle est la forme qui imprimera sa décision à l’indécision de la matière ? Mais les phénomènes vitaux proprement dits, ou faits de création organique, nous ouvrent, quand nous les analysons, la perspective d’un progrès à l’infini : d’où l’on peut inférer que causes et éléments multiples ne sont ici que des vues de l’esprit s’essayant à une imitation indéfiniment approchée de l’opération de la nature, tandis que l’opération imitée est un acte indivisible. Et si ce livre est destiné à faire faire un pas à l’économie politique, c’est surtout en ce qu’il tiendra les yeux du lecteur constamment attachés sur cette portion de valeur successivement anéantie et recueillie sous forme d’utilité GRATUITÉ par l’humanité tout entière. Je suis déterminée à faire en sorte que l’accord que nous avons conclu avec les États-Unis sur l’échange des données commerciales entre des entreprises basées en Europe et aux Etats-Unis («Safe Harbour») soit réellement sûr. Mais la vérité est qu’on passe inconsciemment du point de vue idéaliste à un point de vue pseudo-réaliste. Et ces emplois, il faut insister sur ce point, sont par nature difficilement « mécanisables » et encore moins délocalisables. Au point que la Commission européenne s’est inquiétée de les protéger et vient de proposer la première directive sur le sujet. C’est là une des clefs de la redynamisation de l’économie française ». La France et les Français s’appauvrissent. Je veux parler des métiers, fonctions et professions. Il fut un temps où l’élément de spontanéité et d’individualité dominait d’une façon excessive et où le principe social avait à lui livrer de rudes combats. L’expérience nous a appris qu’il fallait attribuer à une puissance supérieure de la cause cette sensation affective, prélude de l’éblouissement, que nous éprouvons dans certains cas. Voilà quel était le but que Rome cherchait à atteindre. Est-il permis de s’indigner de ce chantage, sans être dans la seconde taxée de « populisme » ? Quelques français : Bouchet (médiocre) Corot, l’énigmatique comtesse d’Haussonville d’Ingres et une sculpture de la Renaissance, que je n’avais pas remarquée lors de ma visite de la Frick en 2012 : un grand ange en bronze à la robe plissée, aux ailes immenses et à l’expression sereine ; ce chef d’œuvre est le travail d’un fondeur lyonnais de canons, Jean Barbet, dont je n’avais jamais entendu parler. On rapporte que le grand géomètre Jean Bernoulli, chagrin de voir que son contemporain Varignon semblait vouloir s’approprier ses découvertes, sous prétexte d’y mettre une généralité que l’auteur avait négligée, et qui n’exigeait pas grands frais d’invention, disait malignement, en terminant un nouveau mémoire : « Varignon nous généralisera cela. On peut dire que c’est la couronne d’Ariane, qui est placée dans le ciel. Je ne sais pourtant si elle n’a pas été résolue un jour devant moi, dans la rue, par un simple cocher, qui traitait de « mal lavé » le client nègre assis dans sa voiture. Bien sûr, la France, pays des droits de l’homme et des Lumières, pourrait s’enorgueillir d’un tel texte. Jean-Thomas Trojani, dont le courage et la motivation ont été utiles à la réussite du projet. L’euphorie de la presse et des économistes est certes compréhensible dans le cadre d’une réaction « à chaud » face à une baisse surprise de ses taux d’intérêt émanant de la banque centrale la plus orthodoxe et la plus traditionnaliste qui soit ! Lorsque la taxe concerne l’ensemble des boissons (comme c’est le cas en France), la substitution vers les boissons allégées (dont le prix augmente également) ne s’opère plus. Oui à l’égalité mais attention à la parité qui produit un glissement tendant à imposer qu’hommes et femmes sont identiques. En ce sens, la conception kantienne de l’espace diffère moins qu’on ne se l’imagine de la croyance populaire.