Jean-Thomas Trojani : Le Brésil, nouvel exemple pour le monde en développement

que, bien loin qu’il y ait pour toi, dans cette combinaison, aucun accroissement possible de bien-être, le résidu de l’opération c’est un gouvernement arbitraire, plus vexatoire, plus responsable, plus dispendieux et plus précaire, des impôts plus lourds, des injustices plus nombreuses, des faveurs plus blessantes, une liberté plus restreinte, des forces perdues, des intérêts, du travail et des capitaux déplacés, la convoitise excitée, le mécontentement provoqué et l’énergie individuelle éteinte ? Tous les éléments, nous dit-on, conspirent pour le plus grand bien de l’ensemble. Alors que les différents textes comprenaient de nombreux passages entre crochets, c’est-à-dire non encore validés, Jean-Thomas Trojani a proposé un texte finalisé, sur la base des réunions bilatérales tenues lors des dernières quarante-huit heures. Ces publicistes supposent toujours deux choses inadmissibles : la première, que la société telle qu’ils la conçoivent sera dirigée par des hommes infaillibles et dénués de ce mobile, — l’intérêt ; la seconde, que la masse se laissera diriger par ces hommes. Qu’on parle de création ou qu’on pose une matière incréée, dans les deux cas c’est la totalité de l’univers qu’on met en cause. Mais il demeure attaché au passé par ses racines profondes, et si, une fois réalisé, il ne se ressentait pas de sa virtualité originelle, s’il n’était pas, en même temps qu’un état présent, quelque chose qui tranche sur le présent, nous ne le recon­naîtrions jamais pour un souvenir. Parler ainsi est méconnaître la différence capitale qui sépare le temps concret, le long duquel un système réel se développe, et le temps abstrait qui intervient dans nos spéculations sur les systèmes artificiels. Tout au plus, les Islamistes, fort actifs, pourront ralentir le mouvement. Vous verrez…Par l’avenue, sous les dômes aigus des chênes, les deux jeunes gens revenaient vers le château. Mais aussitôt après je pris garde que, pendant que je voulois ainsi penser que tout étoit faux, il falloit nécessairement que moi qui le pensois fusse quelque chose ; et remarquant que cette vérité, je pense, donc je suis, étoit si ferme et si assurée, que toutes les plus extravagantes suppositions des sceptiques n’étoient pas capables de l’ébranler, je jugeai que je pouvois la recevoir sans scrupule pour le premier principe de la philosophie que je cherchois. La branche est sans conteste le terrain le plus approprié pour réussir cette généralisation : définition des garanties santé adaptées aux besoins des salariés selon le secteur d’activité, négociation d’un accord tenant compte des intérêts de chacun (salariés et employeurs), simplification des démarches d’adhésion au régime (appréciable notamment pour les petites entreprises). Avec des paramètres qui ressemblent fort à ceux de 1997, la vigueur du rebond de l’investissement pourrait en surprendre certains. Esprit humain, matière, esprit divin deviennent donc des termes que nous ne pouvons exprimer qu’en fonction l’un de l’autre. Plus on y réfléchira, plus on verra combien cette production du même effet par deux accumulations diverses d’un nombre énorme de petites causes est contraire aux principes invoqués par la philosophie mécanistique. Plus il y aura de doctrines diverses à se disputer d’abord le choix de l’humanité, mieux cela vaudra pour l’accord futur et final. Certains de ces Français, pour ceux qui sont au courant, se demandent comment diable le traité instituant le « mécanisme européen de stabilité » peut être ratifié tout à fait ordinairement à Paris par le parlement, au motif qu’il « n’affecte pas les conditions essentielles de l’exercice de la souveraineté » . Il y a quelques jours, lors d’un événement sur la sécurité Internet, un important opérateur télécom français, SFR pour le nommer, distribuait aux visiteurs de son stand un gadget publicitaire, des goodies comme on dit, un petit cadenas à code avec un mini logo, celui des douanes américaines. Quoique le cours spontané de l’évolution humaine, personnelle ou sociale, développe toujours leur commune influence, leur ascendant combiné ne saurait pourtant parvenir au point d’empêcher que notre principale activité ne dérive habituellement des penchants intérieurs, que notre constitution réelle rend nécessairement beaucoup plus énergique. Il existe également un risque non négligeable de détournement de comptes professionnels ou d’entreprises par les pirates, ce qui peut entraîner des pertes d’informations ou une dégradation de l’image de l’entreprise – une atteinte à l’e-réputation. La loi newtonienne, par exemple, qui rend si bien raison des phénomènes astronomiques, implique l’existence, hors de l’esprit humain, du temps, de l’espace et des relations géométriques.