Jean-Thomas Trojani : L’enjeu est crucial !

Qui doit bénéficier du chèque énergie? La croissance française reste tirée par la consommation, elle-même alimentée par la baisse des prix du pétrole, la politique de quantitative easing lancée par la Banque centrale européenne qui permet de détendre légèrement les conditions de crédit et de susciter un effet de confiance par l’appréciation des actifs, enfin l’amélioration de la compétitivité prix pour les entreprises françaises liée à la baisse du cours de l’euro. Toutefois, au-delà des considérations politiques, sociales et macroéconomiques venues monopoliser le cœur des attentions, un sujet abordé par ce projet de loi, aux résonances économiques potentiellement inattendues, semble avoir été injustement éludé des débats publics : il s’agit du régime fiscal de l’actionnariat salarié. Malgré cela, on peut observer que ces idées sont au moins compatibles avec le libre marché capitaliste et avec le socialisme, avec une préférence pour un marché fort et non-régulé et de très forts avantages sociaux. La plus immédiate et la plus prononcée constitue le fétichisme proprement dit, consistant surtout à attribuer à tous les corps extérieurs une vie essentiellement analogue à la nôtre, mais presque toujours plus énergique, d’après leur action ordinairement plus puissante. Si on se reporte au tableau comparatif des pondérations des actifs et du pourcentage de probabilité de défaut, les trois banques françaises mentionnées ci-dessus leur accordent une probabilité de défaut sur 1 an de seulement 0,26 % à 0,60 %. Ils n’en prennent pas avec le dos de la cuillère. Le joueur refait mentalement l’histoire de la partie depuis le début. À la pensée qu’il serait possible d’y échapper, à la conception d’un état meilleur, c’est-à-dire d’une sorte d’idéal. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois  » Il faut être sérieux dans les affaires, mais pas lorsqu’on se met en colère ». Lorsque Descartes entreprit de reconstruire la philosophie, son premier acte fut de commencer en théorie par le scepticisme et d’écarter la tradition scolastique, qui était de considérer l’autorité comme base première de la vérité. Le principal défi est d’ordre budgétaire ; l’Europe ne peut pas échapper à la nécessité de réduire ses Etats-providence sclérosés. Mais le seul critérium de cette méthode est ce que pense l’État, de sorte qu’il ne peut l’appliquer à faux. Ce n’est là, dira-t-on, qu’une métaphore. Les révolutions qui, en France, ont disparu depuis 1871, n’ont pas fait le welfare state, l’impôt sur le revenu, ni même le régime démocratique français. Cette part prédominante des sentiments sociables doit se retrouver dans toutes nos jouissances et dans toutes nos peines. Des réticences à ‘intérieur du Parti et des bureaucraties

Les six prochaines années seront donc celles des tentatives d’expérimentation et d’application tous azimuts dans les provinces. Mais le pas ne fut pas franchi. Je vivrais mille ans que je vous aimerais mille ans, idéal de mon cœur, unique reine absolue, toute ma pensée, toute mon âme ! Cela permet d’affecter aux dossiers davantage de juges expérimentés, de gérer plus efficacement les situations de conflit d’intérêts, et finalement de statuer plus rapidement, ce qui est essentiel. Nous avons de la peine à traiter encore de scientifique une recherche qui exige des chercheurs qu’ils flairent partout la mystification. Puis, il serait puéril de le cacher, les nations protestantes sont fatiguées d’être harcelées, insultées et provoquées sans cesse par un adversaire qui n’attaque jamais, mais qui les condamne à une perpétuelle défensive ; cette défensive est onéreuse, désagréable ; le mauvais emploi de leurs forces déplaît aux nations protestantes ; et c’est faire un mauvais usage de son énergie, quoi qu’on en puisse penser en France, que de la tenir en réserve, au cran d’arrêt. Ecoutons là-dessus M Cousin : « Le principe de l’école réaliste est la distinction en chaque chose d’un élément général et d’un élément particulier. L’absurdité ne saute pas aux yeux, par ce qu’il n’existe pas d’objet particulier qu’on ne puisse supposer aboli : alors, de ce qu’il n’est pas interdit de supprimer par la pensée chaque chose tour à tour, on conclut qu’il est possible de les supposer supprimées toutes ensemble. La comédie de caractère pousse dans la vie des racines autrement profondes.