Jean-Thomas Trojani : Les banquiers centraux, quels formidables prestidigitateurs !

D’un côté il dénonce le « gâchis financier » que représentent les avantages fiscaux dont bénéficient les contrats collectifs de prévoyance. La mondialisation touche presque à sa fin. Quand il n’y a qu’un gâteau, l’enfant veut être seul à le manger. Mais de mois en mois il dépérissait : le remords le rongeait ; il ne pouvait manger ni dormir ; l’esprit de sa femme le hantait, lui reprochait sa négligence. La France doit-elle s’engager dans cette direction, doit-elle relancer la concurrence fiscale en Europe par la baisse des revenus des ménages ? Depuis son lancement en 2009, le Parlement des Entrepreneurs d’Avenir cherche à réunir les acteurs de changement et à éclairer son audience sur la nécessité de réinventer la donne économique, sociale et environnementale. Or, c’est ce postulat que nous contestons. Au risque de compromettre la défense du pays, au risque — qu’on peut prophétiser, hélas ! Sous prétexte d’empêcher l’intempérance, on a interdit par la loi à toute une colonie anglaise et à presque la moitié des États-Unis de se servir des boissons fermentées autrement que pour la médecine ; car de fait, en défendre la vente, c’est en défendre l’usage ; du reste on l’entendait bien ainsi. Si on le pousse, il avance ; si on le tire, il recule ; si on le soulève et qu’on l’abandonne, il retombe. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois « Sans profit personne ne se lèverait tôt ». Toute cette presse s’occupe d’affaires, comme on dit, et se montre hospitalière aux gens avisés qui savent reconnaître que sa publicité a son prix. La marque qui n’existe pas sur les réseaux sociaux passe à côté d’une opportunité, quand elle n’est pas tout simplement oubliée au profit des concurrentes qui y sont actives. Nous connaissons le bilan de la loi SRU. Nous avons déformé cette histoire en envisageant les bulles comme une période de croissance spectaculaire des prix, suivie d’un point d’inflexion brusque et d’un krach considérable et définitif. Malgré d’importantes disparités entre pays, le pourcentage moyen est du même ordre au sein de l’Union européenne et dans le reste du monde. Ce ne sont pas des ministres ou des généraux qui sont au banc des accusés mais tout de même des directeurs d’administration ou d’entreprises et des colonels. Il a choisi – avec courage – de se lancer dans un plan important de baisse des dépenses publiques pour un niveau qui représente l’équivalent des dépenses du ministère de l’éducation nationale. Précisément parce que Dieu est conçu comme le maximum de puissance, il pourrait n’infliger que le minimum de peine ; car plus est grande la force dont on dispose, moins on a besoin d’en dépenser pour obtenir un effet donné. Comme toujours, en France, Paris est particulièrement sous les feux de la rampe. Ce trajet est donné à ma conscience comme un tout indivisé. Le sacrifice même de la vie peut être encore, dans certains cas, une expansion de la vie, devenue assez intense pour préférer un élan de sublime exaltation à des années de terre à terre. C’est à cette critique d’ailleurs que tentent de répondre les candidats « plus sérieux », qui préparent des propositions en tous sens. Les autres sens, ou les fonctions de ces deux sens à l’égard desquels ils doivent être réputés hétérogènes, ne contribuent à l’accroissement de la connaissance que d’une manière indirecte et accessoire, en fournissant des réactifs, c’est-à-dire des moyens de reconnaître la présence d’agents sur la nature et la constitution desquels nous ne savons que ce que des sensations douées de vertu représentative nous ont fait connaître. Dans d’autres marchés émergents, le principal défi est également de s’assurer que l’ensemble des politiques macroéconomiques et structurelles avancent vers des objectifs communs. On l’a dit bien des fois. Dans le cas où le sud de l’Europe maintiendrait son taux d’inflation à 0 % et que les prix en France augmentaient de 1 %, les prix de l’Allemagne devraient augmenter au rythme annuel appréciable de 4 % et les autres pays de la zone euro à 2 %, pour obtenir une moyenne légèrement inférieure à 2 % pour toute la zone euro.