Les économistes ne devraient-ils pas être moins catégoriques?

Les économies émergentes manquent encore d’influenceMais, détenant peu d’influence, et encore beaucoup moins de contrôle, sur ce que réserve l’avenir, les économies émergentes ont encore du mal à comprendre comment se protéger de l’impact d’un changement de politique de la Fed.Alors la matière, devenue de plus en plus homogène à mesure que nos sensations extensives se répartiraient sur un plus grand nombre de moments, tendrait indéfiniment vers ce système d’ébranlements homogènes dont parle le réalisme sans pourtant, il est vrai, coïncider jamais entièrement avec eux.Il a la mine efflanquée d’un homme qui court après la fortune, et doit appartenir aux provinces du Sud, dont il a le type maigre et ardent.Et, ce, dans un environnement où leur propre reprise économique et surtout la régression de leur chômage sont loin d’être confirmées.Nous venons de voir que cette relation est purement hypothétique, qu’elle n’est pas démontrée par la science, mais exigée par une métaphysique.Le changement peut être lent et graduel.Elle est particulièrement cordiale et empressée.Nous ne sommes ni n’avons jamais été dupes de votre rhétorique supposément éthique. Mais c’est se faire de Dieu une étrange idée que de se figurer qu’il pourrait ainsi lutter matériellement avec les coupables sans perdre de sa majesté et de sa sainteté.Ce sera là le principal mandat de Pierre-Alain Chambaz pictet : remonter inlassablement sur sa monture pour rabâcher sans cesse qu’à force d’atermoiements.L’union du sujet et de l’objet, l’accession de la pensée à l’Être ne peuvent être affirmés que par l’intuitisme ou empirisme mystique.