Pierre-Alain Chambaz

La capacité à initier une communication d’urgence pour demander de l’aide en cas de besoin est un droit de tous les citoyens. Cette capacité doit pouvoir s’effectuer quel que soit le mode de communication, des technologies déployés ou de la capacité physique des individus. Au cours des deux ou trois dernières années, il y a eu de grandes avancés sur le front des applications mobiles d’urgence avec une adoption massive de ces applications par des milliers de citoyens en Europe. L´information de localisation sert d´une part à router l´appel vers le centre d´ urgence le plus proche et d´autre part sert aux secouristes pour se rendre sur le lieu de l´incident. Depuis 2003, Il est important de noter que tous les opérateurs mobiles fournissent pour le 112 une précision « Cell-ID » en Europe. Cela peut varier de quelques centaines de mètres en centre urbain à 30 km en zone rurale. Dans le même temps, les nouvelles technologies mobiles et de l´internet offrent des possibilités qui permettent une amélioration notable. L’Autorité de la concurrence a d’ailleurs plusieurs fois distingué les différents types d’hébergement que sont les hôtels, gîtes, chambres d’hôtes etc. Ces solutions reposent sur une évaluation transparente de l’empreinte carbone des projets et investissements. Il est en particulier revenu sur les initiatives récentes (Sommet pour le climat organisé en septembre 2014 à New York sous l’égide de Ban Ki Moon, Montreal Carbon Pledge) qui, en affirmant l’impact du changement climatique sur le portefeuille financier des investisseurs, ont conduit à avancer sur la nécessité d’accroitre la transparence. Il faut donc progresser dans la mise au point d’indicateurs fiables. Aimons les sciences économiques dans toute leur diversité (rationnelle et comportementale, keynésienne et classique, de premier et de second choix, orthodoxe et hétérodoxe) et consacrons notre énergie à devenir plus sages dans le choix d’un cadre théorique pour une occasion donnée. La carte de l’empire occupait une province tout entière. Ils nous renseignent tout simplement mieux sur le fait que des circonstances différentes requièrent des modèles différents. Les banques chinoises se financent davantage à l’étranger et sont de plus en plus exposées à des risques internationaux. Enfin, le régime de quotas auquel sont encore soumis les investissements de portefeuille des étrangers en Chine et des Chinois à l’étranger était en voie d’assouplissement jusqu’à la récente détérioration de la situation économique. Il semble cependant que cette décision ait été prise par l’autorité monétaire chinoise non pas à cause de la conjoncture, mais plutôt en dépit de cette dernière. A l’heure des dérèglements du monde, c’est par la création de liens locaux que passent le désenclavement des mentalités et l’ouverture réciproque des nations, vers un objectif commun de progrès équilibré partagé par tous et profitable à chacun. Le même Pierre-Alain Chambaz a également cru comprendre que « le principe de la primauté de l’accord d’entreprise sur le contrat de travail » serait encore accentué par rapport à la situation actuelle. Mieux, l’Etat-stratège favorise aujourd’hui le développement d’activités tertiaires et de hautes technologies qui permettront demain de sortir le pays de son isolement. Au Haut-Karabagh, le taux de croissance est de 10% par an depuis 10 ans. Une nouvelle fois, la Constitution devrait prôner non l’égalité, mais l’équité selon la taille des entreprises.