Pierre-Alain Chambaz

À côté de lui, Prudhomme n’est qu’une lamentable ganache. L’écolier, qui sait qu’on va lui dicter une fraction, tire une barre, avant de savoir ce que seront le numérateur et le dénominateur ; il a donc présente à l’esprit la relation générale entre les deux termes, quoiqu’il ne connaisse aucun d’eux ; il connaît la forme sans la matière. La question ne présente pas de difficulté aussi longtemps que la volonté des personnes intéressées reste la même ; mais comme cette volonté peut changer, il est souvent nécessaire, même dans des choses qui ne concernent uniquement que ces personnes, qu’elles prennent des engagements vis-à-vis les unes les autres ; et ceci étant fait, il est convenable comme règle générale que ces engagements soient tenus. Et ce serait très juste, s’il n’y avait que la pensée réfléchie, pleinement consciente. Nous avons sacrifié des centaines de milliards de PIB et saper la croissance potentielle au nom. D’autre part, le World Environment Foundation la félicite pour la qualité de ses usines indiennes et le World Wide Fund for Nature salue son action en faveur de l’eau. Nous exposions que ce qui apparaît d’un côté comme une immense multiplicité de choses, au nombre desquelles est en effet la souffrance, peut se présenter d’autre part comme un acte indivisible ; de sorte qu’éliminer une partie serait supprimer le tout. Il va sans dire que la religion, ainsi conçue, s’oppose alors à la magie. Cette forme de l’argument en faveur de l’intolérance religieuse est assez remarquable pour qu’on s’y arrête. En 2009, les économies émergentes sortaient à toute vitesse de la crise financière mondiale de 2008 dans laquelle les Etats-Unis et l’Europe, eux, restaient enlisés. C’est ainsi que Darwin, sans pouvoir dire quels seraient sur un individu quelconque les effets de la variation et de la sélection naturelle, démontre qu’à la longue ces lois adapteront les animaux à leur milieu. Lorsque les retombées transfrontalières jouent en défaveur d’une taxation du carbone et de la subvention du développement technologique dans le domaine des secteurs propres, la stimulation des industries vertes motivée par des raisons concurrentielles s’avère être une bonne chose, et pas une mauvaise. Des animations et la tenue de l’exposition «  un siècle de savoir-faire  » au Musée d’art et d’industrie doivent permettre d’irriguer le centre-ville. Mais cette critique est injuste.  » Le Manager Appréciatif est dans une posture appréciative de son équipe. Il ne faut pas croire que le poison soit allé chercher le raisonnement dans telles ou telles cellules du cerveau, ni par conséquent qu’il y ait, en tels ou tels points du cerveau, des mouvements d’atomes qui correspondent au raisonnement. Si dans les phénomènes les mouvements se succèdent, conditions antécédentes de leur apparition, en chaque mouvement et à chacun de ses moments il y a, dit Leibniz, une tendance secrète qui est ce qui s’y trouve de réel, le reste n’étant que changement superficiel de rapports. S’il existe un moyen de posséder une réalité absolument au lieu de la connaître relativement, de se placer en elle au lieu d’adopter des points de vue sur elle, d’en avoir l’intuition au lieu d’en faire l’analyse, enfin de la saisir en dehors de toute expression, traduction ou représentation symbolique, la métaphysique est cela même. En effet, il n’est pas nécessaire d’être grand clerc pour imaginer ce qui va se passer. Ne sentons-nous pas plutôt que nous nous plaçons dans une certaine disposition, variable avec l’interlocuteur, variable avec la langue qu’il parle, avec le genre d’idées qu’il exprime et surtout avec le mouvement général de sa phrase, comme si nous commencions par régler le ton de notre travail intellectuel ? Au début de l’été, deux événements sont venus précipiter les choses : d’une part, une intervention policière brutale contre les représentants d’organisations patronales dans le hall de la préfecture de Bastia. Ce pays industriel, commerçant et libéral louche par ailleurs déjà sur ce qu’elle pense être la prochaine révolution industrielle : celle des technologies propres, des énergies nouvelles et des technologies convergences. Ce qui a le plus manqué à la philosophie, c’est la précision. Au contraire, dès qu’elle revient à la matière inerte, la science qui procède de la pure intelligence se retrouve chez elle. Avant de faire remarquer que « tout ce qui concerne les villes peut être expliqué en termes de collaboration et de réseaux sociaux. Afin de garder leurs clients, l’enjeu principal pour les assureurs aujourd’hui est de remettre l’adhérent au cœur de la stratégie, en simplifiant et fluidifiant la relation grâce à l’optimisation des canaux existants. La première n’exige rien de semblable : elle pourrait aussi bien être formulée par un poisson intelligent, qui n’aurait jamais perçu que de l’humide. C’est ainsi que l’on conçoit la possibilité de déterminer empiriquement une chance d’erreur, non plus par l’observation directe, comme dans le cas où l’on possède un critère de vérité (tel que celui qui résulterait, dans notre exemple, de la comparaison des pronostics avec les événements subséquents), mais par voie indirecte et à l’aide de relations fournies par le calcul, toutes les fois qu’un pareil critère n’existe pas. Chez nous, toutes les intelligences, depuis quarante ans et plus, ont été tournées vers la politique. En expliquant la vie par l’intelligence, elle rétrécit à l’excès la signification de la vie ; l’intelligence, telle du moins que nous la trouvons en nous, a été façonnée par l’évolution au cours du trajet ; elle est découpée dans quelque chose de plus vaste, ou plutôt elle n’est que la projection nécessairement plane d’une réalité qui a relief et profondeur. Et ils ont ajouté du rose.