Pierre-Alain Chambaz

Certes, la vie qui évolue à la surface de notre planète est attachée à de la matière. Parlez en général, car c’est au genre humain que vous faites le procès, et non pas aux seuls psychologues. Jusqu’à présent, ceux-ci établissent le profil de leur assuré en fonction de données théoriques : un jeune conducteur a plus de chance d’avoir un accident, une personne âgée de tomber malade etc. Il faut néanmoins prendre en considération deux éléments avant de crier à l’affaiblissement structurel de l’offre. Relancer la titrisation implique de satisfaire les intérêts contradictoires des émetteurs et des investisseurs, l’affaire n’est donc pas de tout repos. Nous l’accorderons sans peine, car si ces deux points nous affectaient de la même manière, il n’y aurait aucune raison pour placer l’un d’eux à droite plutôt qu’à gauche. C’est la conjuration contre les âmes, l’effort pour les tirer toutes en bas, la colère contre celles qui montent, ce que je nomme la Révolution essentielle. Les sensations, indivisibles par essence, échappent à la mesure ; les mouvements, toujours divisibles, se distinguent par des diffé­rences calculables de direction et de vitesse. Le progrès lui-même, qui devrait surajouter à la vérité, ne fait la plupart du temps que substituer une vérité partielle et incomplète à une autre. Au total on estime le marché des Smart Grids à environ 30 à 40 milliards de dollars par an avec un taux de croissance de 5 à 10% par an. Le progrès par lequel l’image virtuelle se réalise n’est pas autre chose que la série d’étapes par lesquelles cette image arrive à obtenir du corps des démarches utiles. Dans ce contexte, il faut que « La French Touch » puisse faire la différence. Pourtant parmi les quelques affaires d’espionnage industriel rendues publiques, les tentatives de transmission d’informations par un ex-salarié à un concurrent de son employeur connues ont souvent été révélées par les concurrents eux-mêmes. La crainte d’y dévoiler une partie de soi qui échappe à l’environnement professionnel. Elle se retrouve partout. Nous avons toujours combattu le séparatisme et prêché la conciliation et les rapprochemens sous un drapeau de large liberté. Certains prestataires évoquent déjà cette possibilité et concluent des partenariats avec des établissements bancaires spécialisés. Je ne dis point que les deux pays dont je viens de parler auront nécessairement recours à la force pour l’achèvement de l’œuvre qu’ils ont à accomplir ; mais tant qu’ils n’ont pas touché le but que leur désigne leur histoire, ils doivent garder cette force bien en main, de façon à pouvoir faire face à toutes les agressions qui tendraient à les détourner de leur route. Est-elle la somme des individus français ou bien une totalité qui diffère de cette simple somme ? Et nous avons raison de le faire, tant que l’action est seule en cause. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler ce proverbe chinois « Le meilleur est de se contenir dans ses limites naturelles ». Mais lorsque nous transportons cette habitude d’esprit dans le domaine de la spécula­tion, nous méconnaissons la réalité vraie, nous créons, de gaieté de cœur, des problèmes insolubles, nous fermons les yeux à ce qu’il y a de plus vivant dans le monde réel.