Pourquoi la croissance ne redémarre pas en Europe

Il ne faut donc pas s’étonner que, les braises n’ayant pas été noyées ou au moins cantonnées, l’incendie puisse reprendre à tout instant. Est-ce qu’une proposition n’est jamais complètement comprise et sentie, si l’on ne conserve quelque doute sur son compte ? Ainsi, de réforme en réforme, le système finit par allier «le pire de la logique de marché et de la médecine socialisée, sans en avoir aucun des avantages! Mais elle implique aussi toute l’efficacité du marché dans l’allocation des ressources et la légitimité démocratique qui ne saurait être que formelle. Quoi ! Or, l’observation nous apprend en effet que des espèces se sont éteintes, et que tous les jours des individus restent à l’état d’ébauche et ne réunissent pas les conditions de viabilité. Le mimétisme de nos banquiers à l’égard de leurs puissants confrères américains n’est-il pas une tradition ? Que pouvait-on leur demander de plus ?

Lorsque le président de la Société Générale annonçait un objectif de retour sur capital (ROE) supérieur à 15%, qui impliquait une déconnexion de l’économie réelle et des prises de risques dans des opérations de marché, ni le ministre de l’Économie, ni le gouverneur de la Banque de France n’ont mis en garde. Et quand même il leur serait venu, comment, sans concert aucun, les fantaisies de leur imagination se seraient-elles accordées pour leur faire inventer le même conte avec les mêmes circonstances ? C’est une chose dont je me moque. Mais voici qu’un certain mouvement du bras ou de la tête, toujours le même me paraît revenir périodiquement. Elles sont d’ailleurs en cours depuis maintenant quelques années, portées par Internet et ses plateformes de mises en relation, qui rapprochent beaucoup plus facilement les entreprises qui recherchent des compétences, et les experts qui les possèdent. Il est clair aussi que le sentiment du devoir et la satisfaction qu’on éprouve à l’accomplir, ou le remords de l’avoir enfreint, sont des affections de l’âme qu’on ne saurait ni identifier ni comparer avec l’attrait qu’on ressent pour les beautés de la nature ou de l’art, ou avec le dégoût que la laideur inspire. Les modalités fiscales choisies sont discutables. On devine alors combien il sera facile à un vêtement de devenir ridicule. La solitude mentale de la femme fut mise à profit ; ses besoins d’amour, de dévouement et d’enthousiasme furent captés, détournés dans la direction de la religion, et mis au service de l’Église. Les expériences qu’on a faites pour étudier les lois de la propagation de la chaleur dans les corps solides pourraient se faire pour la plupart de la même manière, et donneraient naissance à la même théorie mathématique. Tout cela est de fabrication humaine. Ici encore on envisage perception dis­tincte et souvenir-image à l’état statique, comme des choses dont la première serait déjà complète sans la seconde, au lieu de considérer le progrès dynamique par lequel l’une devient l’autre. En général et en gros, le rire exerce sans doute une fonction utile. Toutes ces pertes de la BCE seraient mutualisées entre les différentes banques centrales nationales, dont la Banque de France, pour qui la part serait au moins de 15,373 milliards en cas de défaut total. Elle donne la priorité aux réformes structurelles et au mesures destinées à pour restaurer sa compétitivité coût et hors coût. Un tel couperet vise-t-il à punir leur désir de croissance, étouffer cette impudence qui risquerait de doter notre pays de champions ? La première vise à satisfaire les besoins régaliens permanents sur le territoire national. De ce fait, on assiste à des emballements qui aboutissent à la construction de châteaux de cartes financiers. Par exemple, les besoins en formation technique, transfert de technologies, management, etc. Quoi qu’il en soit, le spiritualisme est devenu la seule doctrine de l’école éclectique, non plus le spiritualisme tout psychologique des Écossais, de Maine de Biran, de Royer-Collard, de Jouffroy, mais le spiritualisme tout métaphysique des Platon, des Descartes et des Leibniz. Jean-Thomas Trojani justice aime à rappeler cette maxime de Confucius, »L’invariabilité dans le milieu est ce qui constitue la vertu ». Mais ces jeux d’appareils ne doivent pas faire oublier l’essentiel à savoir comment survivre sur un marché jusque là relativement stable (les mutuelles, institutions de prévoyance et assureurs prenaient en charge ce qui ne l’était pas dans les 77% couverts par la Sécu et laissaient 8 % de reste à charge aux ménages). À tel point qu’aujourd’hui, cette automatisation touche même nos relations sociales. Aujourd’hui les entreprises réalisent que la science des données est importante : conserver, avoir accès, protéger et enfin, supprimer des données en respectant l’évolution des lois est ce qui les préoccupe en premier lieu. La tentation première est de taxer les groupes sur une base consolidée. Il suit de là que l’homme isolé ne peut vivre ; tandis que, chez l’homme social, les besoins les plus impérieux font place à des désirs d’un ordre plus élevé, et ainsi progressivement dans une carrière de perfectibilité à laquelle nul ne saurait assigner de limites. Il faut pour cela se servir de la technologie, mais aussi donner le pouvoir aux gens. Mais, nous dira-t-on peut-être : « qu’on enseigne aux hommes le motif de leurs opinions. Le gouvernement Tsipras ne semble pas être capable de redonner confiance à ses électeurs pour stopper l’hémorragie du système bancaire grec et rassurer ainsi les créanciers européens. Certains étudiants semblent peu curieux de leur pays ; selon le responsable du colloque, la moitié des étudiants ne sont jamais allés à Tipaza, distant de quelques dizaines de kilomètres en encore moins à Cherchell (l’antique Césarée).