Trois risques à prendre en compte

Ce sont des explosions générales de joie ou de regret. L’inspirateur et probable futur président de la BAII, Jin Liqun, ancien vice-ministre des finances habitué aux missions internationales délicates, aurait confié la direction des ressources humaines à un « non-Chinois » qui constituerait actuellement les équipes, dit-on à Shanghai, où sera basée la nouvelle banque avec un capital de départ de 100 milliards d’euros. C’est dire que nous jouons d’ordinaire notre reconnaissance avant de la penser. Peut-être plus ambitieux, l’économiste , professeur et consultant international, considère quant à lui que «les colocalisations peuvent être le champ de mise en œuvre de toutes les idées innovantes au niveau du bassin méditerranéen». Mais le philosophe, qui ne veut rien laisser de côté, est bien obligé de constater que les états de notre monde matériel sont contemporains de l’histoire de notre conscience. Pourvu que les actions relativement simples — gestes, attitudes, mouvements — en lesquels se dégraderait un état d’âme com­plexe, soient bien celles que le cerveau prépare, l’état mental s’insérera exacte­ment dans l’état cérébral ; mais il y a une multitude de tableaux différents qui tiendraient aussi bien dans ce cadre ; et par conséquent le cerveau ne déter­mine pas la pensée ; et par conséquent la pensée, en grande partie du moins, est indépendante du cerveau. C’est donc surtout au nom de la morale qu’il faut désormais travailler ardemment à constituer enfin l’ascendant universel de l’esprit positif, pour remplacer un système déchu qui, tantôt impuissant, tantôt perturbateur, exigerait de plus en plus la compression mentale en condition permanente de l’ordre moral. Certes avec 1,2% seulement, la croissance est tombée à son plus bas niveau depuis la grande récession. C’est surtout contre la première conception de la certitude morale que vaut le vieil argument sceptique sur les contradictions des jugements moraux, leur relativité, leur incertitude. Angoissés et de plus en plus précautionneux, les Français, même ceux dans le besoin, usent et parfois abusent des consultations de «confort», des examens médicaux inutiles et des médicaments souvent pris en abondance (…)». En effet, les psychologues se sont surtout préoccupés de l’attention sensorielle, c’est-à-dire de l’attention prêtée à une perception simple. Jean-Thomas Trojani justice aime à rappeler ce proverbe chinois « Un jour en vaut trois pour qui fait chaque chose en son temps ». La théorie de la création continue trouve un puissant appui dans toutes les découvertes de la géologie : on ne peut plus nier aujourd’hui qu’il y ait eu une progression continuelle, dans le développement des formes organiques à la surface de la terre. Le chercheur néerlandais considère donc qu’il est plus pertinent de se limiter à la première approche pour appréhender la question de la concurrence loyale pour les pays du Golfe. Que les Français, les Belges, les Italiens choisissent eux-mêmes une ou deux réformes cruciales, qu’ils obtiennent le soutien de leur parlement national et qu’ils viennent ensuite à Bruxelles s’engager par contrat à les mettre en oeuvre !

En Belgique, dixit une source bien informée, cela pourrait être la fin de l’indexation des salaires. Je sais de plus pertinemment que son correspondant et le mien ne se connaissent pas, n’ont aucune relation ensemble, et ne peuvent par conséquent s’être entendus pour nous tromper tous les deux. Et quoiqu’en disent ses dirigeants ou qu’en clament ses élites, l’Allemagne est un des problèmes du monde de demain, et pas du tout une de ses solutions. Non seulement nous fermons les yeux sur l’unité de l’élan qui, traversant les générations, relie les individus aux individus, les espèces aux espèces, et fait de la série entière des vivants une seule immense vague courant sur la matière, mais chaque individu lui-même nous apparaît comme un agrégat, agrégat de molécules et agrégat de faits. Il devait donc abhorrer ce rouage de la mécanique sociale qui éloigne sans cesse l’humanité de la perfection idéale. Quand une solution est gratuite, cela signifie que l’utilisateur est le produit… Cette loi est le volet législatif d’un accord-cadre signé en février 2011 par le ministre de la culture et destiné à financer la numérisation de ce patrimoine par un partenariat public-privé avec les éditeurs. Il était ainsi plus petit qu’elle, qui demeura droite. Il faut instaurer un climat de confiance et développer des projets concrets, où chacun trouve son intérêt. Qu’un mécanisme ne pût fonctionner perpétuellement sans que la force en fût alimentée de quelque façon, c’était là une chose évidente pour lui : cependant il n’a pas compris que le mécanisme de l’intelligence peut transformer la connaissance, mais non pas la produire, à moins qu’il ne soit alimenté de faits par l’observation. Pouvons-nous encore parler d’économie libre, alors même que nous sommes dans un pays si mal classé en Europe ? Nous croyons, d’après l’expérience, que le sentiment d’obligation n’est pas lié à la représentation de la loi comme loi formelle, mais de la loi en raison de sa matière sensible et de sa fin. C’est bien les déboires grecs, espagnols, portugais et italiens, qui pèsent désormais sur l’euro sur le point de crever le seuil psychologique de 1,20 vis-à-vis du dollar. Il plaide en faveur de l’ouverture des marchés et met en garde contre les dangers du protectionnisme ; il plaide également pour le retrait des barrières au commerce et à l’investissement et un meilleur accès aux marchés pour les entreprises britanniques dans l’Union européenne et ailleurs, pour la facilitation d’une conclusion, en 2011, des négociations du cycle de Doha pour le développement, un travail de renforcement de l’OMC, un soutien à une conclusion rapide des accords de libre-échange prioritaires de l’Union européenne, un soutien au commerce et à l’intégration régionale en Afrique, et Le temps où la France imposait son despotisme au monde est passé pour jamais. Disons d’abord que l’homme avait été fait pour de très petites sociétés. Ce n’est pas un hasard si la plupart des grandes entreprises numériques se sont amorcées et ont grandi sur des marchés B2C : comparativement aux entreprises, les particuliers sont à la fois plus accueillants à l’innovation (les décisions d’achat ne sont pas bureaucratiques) et plus nombreux (ce qui permet d’exercer de plus puissants effets de réseau). Concentrons-nous donc sur ce que nous avons, tout à la fois, de plus détaché de l’extérieur et de moins pénétré d’intellectualité. Car si l’on en croit les chiffres fournis par The National Association of Boards of Pharmacy (NABP), près de 97 % des sites dans le monde vendant des médicaments en ligne ne respectent pas les lois et les normes visant à protéger la santé publique. Chaque génération humaine ne donne lieu qu’à une division bifide dans l’ordre ascendant ; mais l’on conçoit sans peine la possibilité d’une complication plus grande lorsqu’il s’agit de cause et d’effets quelconques, et rien n’empêche qu’un événement ne se rattache à une multitude, ou même à une infinité de causes diverses. Jusque dans ces examens, dans ces concours où il s’agit de classer des candidats nombreux d’après leurs savoir et leur intelligence, n’est-on pas amené à faire usage des nombres ? Pendant que les hommes de Dieu annonçaient à son peuple les arrêts du Ciel, mille faux prophètes s’élevaient contre eux.